Situation géographique et évolutions démographiques

 

Située à 10 kilomètres de Bourg-en-Bresse et à 12 kilomètres de Pont-d’Ain, en bordure de la Bresse méridionale et de la Dombes, la commune de Tossiat est adossée au Revermont. Son territoire est restreint (1017 ha) et composé de deux parties distinctes : la plus petite à l’est est occupée par le premier versant du Revermont, la plus vaste, à l’ouest, est formée d’une plaine qui s’incline lentement vers la Leschère, affluent de la Reyssouze. Depuis de nombreuses années, Tossiat est une zone de passage. Le territoire de la commune est traversé aujourd’hui par : la Route Départementale 1075 qui va de Bourg-en-Bresse à Pont d’Ain, la voie ferrée Bourg- en- Bresse – Chambéry et l’autoroute blanche A40 avec l’échangeur de Bourg-Sud sur la commune.

 

Pendant très longtemps, la population de Tossiat, village agricole, est restée stable, voire en baisse 624 habitants en 1806, 488 en 1946. Avec l’arrivée de nouveaux habitants, travaillant pour la plupart à Bourg-en-Bresse, la population a doublé en 20 ans : 569 habitants en 1975, 986 en 1990, 1141 en 1999 et 1316 en 2003.

 

Origine

 

Le nom de Tossiat est sans doute d’origine gallo-romaine : les premiers habitants se sont installés au pied du Revermont, près de la source de la Chanaz. Au Moyen- âge, la cité fut fortifiée. Elle dépendait alors des seigneurs de Varambon, les " La Palud ". Les guerres de la fin du XVIème siècle entre la France et la Savoie, puis la Révolution furent l’occasion de nombreuses destructions et, à la fin du XVIIIème, les murailles étaient en ruine. Ce n’est cependant qu’au début de ce XXème siècle que la population s’établit à l’extérieur de l’enceinte de la cité médiévale.